Article(s) pour la catégorie Savoir-Faire

Sea Island, le roi des cotons

Réservé aux chemises précieuses, le coton Sea Island, scientifiquement nommé “gossypium barbadense” est une matière recherchée. Connu pour être le coton le plus rare du monde, il est également l’un des plus anciens. Coton de tous les superlatifs, le Sea Island est synonyme de raffinement pour les amateurs de tissus. Cultivé au cœur des Antilles…

Le patronage, quintessence dissimulée d’une chemise d’exception

Une chemise propose une multitude de détails. Le tissu en est l’exemple le plus visible. Il se caractérise par le toucher et dispose de propriétés tangibles comme la provenance de la matière utilisée, le poids ou encore la technique de tissage. D’autres repères, comme les spécificités démontrant la qualité de la confection sont facilement identifiables.…

Fibres d’exception – Essence de la douceur

En revenant à l’essence du luxe et en faisant le choix des belles matières, du savoir-faire d’exception et de la simplicité, la maison KALGATI propose des pièces en cachemires d’une qualité rare. Après avoir été récoltées à la main et triées, seules les fibres les plus longues et les plus fines sont retenues. Ensuite, c’est…

Le filetage des tranches – Lexique de l’art maroquinier

  Le filetage des tranches Le filetage consiste à marquer le cuir  à chaud, le long des tranches, à l’aide d’un fer à fileter. Dans la confection de notre porte-cartes Ulysse, haut de poche et hauts de corps, intérieurs et extérieurs sont filetés.   Nous souhaitons à travers la série d’articles du « Lexique de l’art maroquinier » illustrer…

Le parage des cuirs – Lexique de l’art maroquinier

  Le parage des cuirs Le parage consiste à amincir les bords des différentes pièces de cuir constituant l’objet (les extérieurs et ainsi que les doublures) afin d’obtenir un rendu élégant et une épaisseur précise des tranches lors du montage. Le parage se pratique côté chair du cuir pour descendre vers la fleur, à la…

La pré-coupe – Lexique de l’art maroquinier

  La pré-coupe A la suite de l’inspection des peaux pour déceler et écarter les imperfections, les pré-coupes des intérieurs (en chèvre sépia) et des extérieurs (en veau noir) des porte-cartes sont effectuées. L’opération consiste à couper des pièces légèrement plus grandes que celles définitives afin de faciliter les opérations de refente, parage et encollage.…

La refente des peaux – Lexique de l’art maroquinier

  Refente des peaux  Avec une épaisseur de plusieurs millimètres en arrivant dans l’atelier, les peaux sont refendues pour former un tout sobre et élégant une fois assemblées.  Chaque pièce de cuir est amincie à épaisseur déterminée et uniforme à l’aide d’une refendeuse à lame.      Nous souhaitons à travers la série d’articles du « Lexique…

Introduction – Lexique de l’art maroquinier

Nous souhaitons à travers la série d’articles du « Lexique de l’art maroquinier » illustrer et partager les savoir-faire, outils, matériaux et gestes engagés dans les étapes de confection de nos porte-cartes Ulysse et Centaure. Expression de l’excellence de la maroquinerie française, nos réalisations en cuir se veulent sobres et élégantes. Les peaux exclusives des tanneries et mégisseries de France…